Chroniques

Une lune de miel pleine de saveurs

Nous revenons de 20 jours d’un super voyage de noces, où nous avons visité l’Afrique du Sud, le Zimbabwe et l’Ile Maurice. Un voyage qui nous en a mis plein la vue mais aussi plein les papilles. Nous nous sommes régalés à chaque étape, en dégustant des plats typiques, en découvrant des restaurants d’une jeune génération de chefs sud-africains pleins de talents.

Le choc de l'Afrique du Sud

Nous sommes venus en Afrique du Sud avec la première intention de découvrir ses paysages et sa faune exceptionnels, mais nous ne pouvions pas venir sans chercher à comprendre l’histoire de ce pays.
Le contraste est saisissant, mais au-delà de l’image safe et pas safe, nous avons été marqués par le cloisonnement des quartiers, noirs et blancs ne se mélangent pas et cela 28 ans après la fin de l’apartheid.  La ségrégation est loin d’être terminée, il n’y a certes plus de lois racistes (le pays ayant adopté une des constitutions les plus modernes du monde), mais le cloisonnement demeure d’une manière plus sournoise, par le pouvoir de l’argent. Car oui, le pays ne manque pas de richesses, mais cela reste confiné entre si peu de mains. 

Un voyage bouleversant, car l’histoire de l’Afrique du Sud fait échos à l’histoire en général, particulièrement les heures sombres du 20ème siècle. Et face à la montée du nationalisme partout dans le monde, nous devons nous rappeler notre histoire et ses leçons. Personne, aucune vie n’a plus de valeur qu’une autre, arrêtons d’avoir peur de l’autre ou de nous considérer supérieur et ouvrons nous au monde, car notre plus grande richesse est notre diversité.

La rencontre avec l'Afrique du Sud

Mais nous pouvons pas, et ne devons pas, réduire l’Afrique du Sud à un pays dangereux. C’est avant tout un pays avec une richesse culturelle et géographique incroyable. Un pays avec 17 langues officielles, au climat si riche que pousse la vigne comme les fruits exotiques. La scène gastronomique est bouillante et à côté de ça les plats traditionnels sont nombreux est aussi variés que la population du pays.

Nos adresses coup de coeur :

Marble : un adresse à Johannesburg qui fait la part belle à la flamme du barbecue et aux beaux produits  https://marble.restaurant/

Market On Main : dans une zone qui se « boboïse », c’est un des rares lieu où nous avons vu les habitants se mixer,  dans ce marché remplis de petit stand food plus alléchant les uns que les autres. Comme quoi, rien de mieux qu’un bon gueuleton pour se retrouver… http://marketonmain.co.za/

Harbour House : une jolie adresse de poisson à Kalk Bay, côté océan indien du Cap http://www.harbourhouse.co.za/

Aubergine Restaurant : une adresse à Cap Town plus classique mais impeccable  https://www.aubergine.co.za/

Atlas Trading Co. : une épicerie située dans le quartier malais de Bo Kaap, idéal pour ramener des souvenirs 

Découvrez aussi : 

Pot luck club, coup de coeur gastronomique sud-africain
Bobotie, la recette

 

Maurice, île de couleurs et de saveurs

On pense souvent à Maurice pour ses plages de sables fins et sa mer turquoise, mais il y a beaucoup plus que ça à visiter. La gastronomie de l’île a été influencée par les colons français (le rhum), anglais (le thé) mais surtout pas sa population en majorité Indou.

La cuisine mauricienne est donc riches en couleurs, par les nombreuses épices utilisées. Je vous conseille de faire une initiation chez l’habitant, en commençant par acheter vos légumes au bazard pour découvrir les chouchous, les pipangailles, les margoses… Nous avons eu la chance de cuisiner avec Anjoo et sa famille, chez elle, en toute simplicité. J’ai ainsi pu apprendre que la base de la cuisine mauricienne c’est : de l’oignon, du thym frais et les feuilles de caripoulé (feuilles de curry).

Nos adresses  :

Rhumerie de Chamarel : une belle distillerie indépendante, dans une zone à couper le souffle. La visite comprend une explication de la fabrication du rhum et une dégustation.  https://www.rhumeriedechamarel.com/fr/

Domaine de Bois Chéri : on ne visite pas tous les jours une plantation de thé, c’est le cas à Bois Cheri, où vous pourrez comprendre le process de fabrication et terminé par une dégustation (pour les amateurs d’aromatisation).

Découvrez aussi :

Pâtisson façon kalia
Sucre et Vanille de l’Ile Maurice

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :